Jeux de rôle sans Mj

Jeux de rôle sans Mj

Jeux de rôle sans Mj

Temps de lecture : 3 minutes

Présentation des jeux de rôle sans MJ. Peut on vraiment se passer de meneur de jeu / meneuse de jeu ? Comment ça fonctionne? Est ce toujours du jeu de rôle ? Avec moult exemples de jeux où l’autorité est partagée.

Le rôle du MJ

Le Meneur de jeu / La Meneuse de jeu possède de nombreuses casquettes au cours d’une partie de jeu de rôle dont :

  • Arbitre : c’est le / la garant(e) des règles
  • Scénariste : c’est elle /lui souvent qui écrit le scénario (si il y en a un)
  • Réalisateur / Réalisatrice : Elle/Il met en scène ce qui se passe dans la fiction. Elle incarne également tous les personnages qui ne sont pas joués par les joueurs / joueuses.
  • Animateur / Animatrice : Elle/Il anime la partie, rebondit sur les propositions des gens à la table et partage la parole.
  • Responsable : même si je trouve ça dommage, souvent on juge le/la MJ responsable de la qualité de la partie

Néanmoins , tous les jeux de rôle n’en ont pas besoin et peuvent parfois s’en passer.

Les jeux de rôle sans MJ comment ça marche ?

Même si la formulation est la plus utilisée, je préfère pour ma part le terme de jeux de rôle TOUS MJ.

En effet, dans la majorité des cas les différentes responsabilités du ou de la MJ ne vont pas être supprimées. Mais elles vont être partagées autour de la table entre différent(e) participant(e)s.

Cela peut prendre différentes formes (liste non exhaustive):

Multi MJs

Au lieu d’avoir un(e) MJ unique, plusieurs personnes vont être dépositaires des responsabilités du MJ.

C’est la forme utilisée par Sonja & Conan contre les Ninjas, un de mes jeux préférés.

Dans ce jeu une personne va jouer le barbare et sera un personnage joueur. Chacun(e) des autres participant(e)s sera un Ninja et en tant que telle vont avoir des responsabilités de MJ.

Ils/elles vont pouvoir cadrer des scènes, animer la partie, interpréter les personnages non joueurs etc. etc. Chacun(e) va avoir entre autre la responsabilité d’un élément de fiction différent (un lieu important, l’objectif maléfique, un personnage non joueur important etc. etc.)

MJ thématique

C’est ainsi que fonctionne la plupart des jeux BoB. Les éléments de la fiction vont être séparés en grands éléments thématiques.

Chaque participant(e) va avoir la responsabilité d’un ou plusieurs éléments.

Par exemple dans bois dormant (jeu de rôle post apo poétique et positif) de Melville:

Chaque joueuse va avoir à sa charge un des domaines suivants :

  • la nature foisonnante
  • le blocus gouvernemental
  • la ville qui s’éveille
  • les diverses pénuries
  • les narcosés si nombreux

MJ tournant

Les responsabilités vont changer de main au fur et à mesure de la partie.

C’est par exemple le cas dans Fiasco.

Chaque joueur va avoir le choix à son tour de

Cadrer une scène : il/elle a le rôle de MJ, décide du décors, des figurants etc

OU

Décider de la finalité de la scène : il/elle choisit si ça se passe bien ou mal pour son personnage à la fin

Du coup régulièrement on va avoir les fonctions de MJ ou de PJ en fonction de notre choix ou si c’est pas à notre tour.

Fonctions différentes

Chaque personne autour de la table possède une fonction MJ sans forcément que ça soit  thématique.

Par exemple, dans Saperlipopette (jeu à paraître, inspiré des BD franco belges comme Tintin), on joue le héros à tour de rôle. Le héros est + ou – le / la MJ et décrit librement ce que le personnage accomplit. Les autres sont invités à crier saperlipopette et à inventé une embûche sur son chemin.

Dans de mauvais rêves de Julien Pouard il y a deux phases (de mémoire)

  • Phase de journée : le personnage actif agit et les autres sont invités à mettre des embûches + poser questions orientées pour raviver tensions éventuelles
  • Phase de nuit : le personnage actif fait un cauchemar. Les autres sont invités à agir pour l’aider à s’en défaire.

A chaque fois les rôles sont différents.

Avantages / inconvénients des jeux de rôle sans MJ

Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’en tester, je trouve que les jeux de rôle sans MJ possèdent plusieurs avantages:

+ Moins de préparation : en général on est + sur du jeu qui va emerger au fur et à mesure de la partie. Sans MJ unique et tout puissant il est compliqué de préparer un scénario ou autres choses en avance.

+ Parties courtes et intenses : très souvent, qui dit autorité librement partagée dit partie + intense (ça a tendance à partir dans tous les sens)

+ Bon moyen de tester : être MJ mais pas tout seul ou pas tout le temps, c’est un excellent moyen de s’essayer à ce rôle !

–  Pas de twist scénaristique préparé : contrairement à un scénario + classique, pas d’intrigue à tiroir complexe avec révélation bouleversante à la fin

Cohérence parfois manquante : parfois lorsque tout le monde possède le pouvoir, on crée des incohérences. Mais ça reste rare, en général on trouve de la cohérence après coup

Bref les jeux de rôle sans MJ / Tous MJ c’est super ! Voici une petite liste

Sonja & Conan contre les ninjas

Face au Titan

Bois Dormant

De mauvais rêves 

Glorieuses

Tours de garde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x